Aller au contenu

L’arrivée sur Grande Terre

L’Île de Grande Terre, est une des deux ailes de papillon de la Guadeloupe, celle de l’est. Celle ci est complètement différente de la précédente Basse Terre (visitée auparavant) et nous accueille pour un voyage fait de contrastes et d’émotions. La côte sud et ses plages de sable blanc, la côte nord et ses falaises abruptes, les plaines vertes de l’intérieur de l’île , la ville du du Gosier, la douceur tropicale de Sainte-Anne… la marina de Saint François, la beauté de Le Moule: une variété étonnante de paysages et d’ambiances à découvrir sous le soleil chaleureux des petites Antilles !

Notre premier logement à Sainte Anne

Situé à 500m de la plage de Bois Jolan, notre petite location est constituée de deux modules en bois; un module chambre et un module cuisine relié entre eux par une terrasse en bois de 20 m2 où se trouve une table extérieure. Il y a un petit jardin envahit par la végétation tropicale et dans lequel se trouve le jacuzzi.
Derrière la chambre, la salle de bain avec sa douche à ciel ouvert.
Le bungalow n’a pas de vis à vis , ce qui nous permet de pouvoir sans problème pratiquer notre VIVRE-NU !!

Visite des villes de Saint Anne, Saint François et Le Moule et leurs plages …

Saint Anne

Le village de Sainte-Anne est un véritable enchantement. La balade le long du front de mer permet d’admirer les eaux turquoise du lagon ! On se promène dans les rues, on rentre dans les petites boutiques pour acheter une robe et un maillot de bain (Et oui, nous savons, mais les endroits naturistes en Guadeloupe sont rares! ) . Nous avons déguster un délicieux sorbet coco artisanal puis fait le marché nocturne . Le gros plus ! : se prélasser et nager nus sur la plage de bois Jolan

Saint-François

L’ambiance est totalement différente à Saint-François, beaucoup plus hupée et riche. Cette commune balnéaire est considérée comme l’un des pôles touristiques les plus importants de l’archipel de Guadeloupe. Un large éventail d’activités s’offre à vous. C’est ici que se trouve le seul et unique golf de Guadeloupe. Sur le marché central , de petites boutiques attendait Nathalie et dans la marina, il y a de nombreux restaurants, et nous en avons trouvé un fort sympathique avec de délicieux cocktails et hamburgers maison !

Visite également du Kreol West indies, un espace de promotion des arts et du patrimoine guadeloupéen mèlant une exposition d’art contemporain et des objets de l’époque coloniale.

La Pointe des Châteaux

Encore plus à l’est de l’île de Grande-Terre, donc à droite de Saint François, se trouve la Pointe des Châteaux. Ici, les paysages font penser à la Bretagne : des falaises et les vagues de l’Atlantique qui viennent se briser dessus. Cet endroit, bien que très visité habituellement , ( à cette époque de l’année , nous étions seuls au monde ou presque ) reste sauvage et spectaculaire. On peut gravir un chemin aménagé jusqu’à la croix et contempler les magnifiques vues sur l’océan et les îles aux alentours, mais pour Nath cela lui était impossible vu le dénivelé.

Le Moule

Avant de visiter rapidement la ville, nous avons visiter la distillerie artisanale Gwadinina où nous avons pu déguster différent Rhums neufs et vieux.

Peuplé à l’époque par les Améridiens venus d’Amérique Centrale, le Moule est aujourd’hui encore gorgé de nombreux vestiges et de beaux monuments d’époque, qui donnent à la ville tout son cachet, comme sa mairie et son église. Petit halte à la bokiterie Toucho Bokit où nous étions leurs seuls clients du midi et donc l’accueil était forcément jovial et courtois.

Les plages sur lesquelles nous sommes allés

Vivre nu est notre façon d’être en harmonie avec la nature mais aussi de se sentir bien dans son corps. Ainsi le naturisme-nudisme est vite devenu notre mode de vie, bien sur lorsque cela est possible, à savoir les conditions météorologiques à l’extérieur et bien sur la possibilité de le pratiquer sans heurter les sensibilités d’autres personnes.

Le problème de la Guadeloupe est qu’il n’existe qu’une seule plage nudiste: la Plage tarare tout au sud est de l’île. Nous avons eu écho que cette plage était envahie de nombreux voyeurs. Ainsi donc, nous avons opté pour la solution suivante: trouver des endroits sur les plages avec personnes à moins de 200 mètres de nous. Si tel n’est pas le cas, nous nous baignons en maillot de bain .

La plage de Bois Jolan à Saint ANNE

La plage de Bois-Jolan est une plage paradisiaque. Située à la sortie de Sainte-Anne, vous sommes tomber sous le charme de cette longue plage de sable blanc qui s’étire sur un kilomètre. Ce n’est pas l’endroit idéal pour effectuer du snorkelling car les fonds ne sont pas très profonds.

Après presque 800 de sentier en voiture à partir du parking, nous avons trouvé un endroit isolé pour pouvoir nous y baigner dans 50 cm d’eau et nous reposer. Malheureusement ce jour là, beaucoup de sargasses sur la plage .

La plage de l’Anse à la Gourde

Cette est une magnifique plage de sable blanc située dans la commune de Saint-François, la partie la plus à l’est de l’île. Pour y arriver , suivre la direction la pointe du chateau et tourner à droite en direction du restaurant Chez Honoré . Continuer jusqu’au bout de chemin pour se garer et continuer un peu à pied .

Nous aurions pu continuer un peu plus pour y trouver un endroit tranquille, mais Nath étant fatiguée, nous nous sommes posés.

Plage de Montal – Plage des Dauphins

Plage plus connue sur le nom de la plage des Dauphins, elle se situe à la sortie de Le Moule en direction de Saint-François. Nous y sommes allés le samedi , comme c’est un jour de WE (les locaux vivent et mangent et font la fête ensemble sur les plages) il a fallu marcher assez longtemps en direction du sud de cette plage pour y trouver un endroit isolé.

Petite crique au niveau de l’École de la Pointe des Châteaux

Comme étant toujours en WE le dimanche , difficile de trouver des endroits où pouvoir se prélasser, mais on a quand même pu en trouver un pas trop loin d’un de nos lieux de visite, pour se mettre à nu.

3 commentaires sur “L’arrivée sur Grande Terre”

  1. Its nice and pleasant to follow all journeys on Insta, and thanks for giving us new idea for our next holiday destination… So far we only was on island Saint Martin in Caribbean, but looks like Guadeloupe can be another beautiful destination for our nude holiday… I guess that Guadeloupe is friendly enough for nudist travelers, can we have some advice if I am wrong…. Thanks

    1. Hi Pascall, Guadeloupe is not a destination where you can easily find places to be naked. In fact, May is a good month, because there are fewer tourists than usual. So during the week, and not on the weekend, you can find a beach where you can isolate yourself and practice your nudism.Last week, we were in a naturist domain including 3 gîtes with swimming pool and jacuzzi. If you follow our journey here on the site, you will find the places where we do our NUDE-LIVING. If you are interested in more information about these places, don’t hesitate to ask us!

  2. Bonjour
    Tres belle description de votre voyage en Guadeloupe que nous connaissons tres bien madame en est originaire et plus particulierement de Ste Anne ou elle possede une maison a cote de l hotel la Toubana a l entree de ste anne. Vous avez eu de la chance a Bois jolan de ne pas vous etre fait verbaliser par la gendarmerie car ils y font des rondes souvent la gendarmerie etant a l entree. La plage de Tarare le matin jouable mais a partir de 12h c est un baisodrome en plus elle est minuscule sinon possibilite de faire du naturisme a la La plage de Tillet vers dehaie tranquille et naturisme autorise avec tarare c est les 2 seuls en Guadeloupe ou c est permis ailleurs aux risques et peril. Passez un bon sejour on y etait du 4 Fevrier au 6 Avril

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 - 
Dutch
 - 
nl
English
 - 
en
French
 - 
fr
German
 - 
de
Italian
 - 
it
Portuguese
 - 
pt
Spanish
 - 
es
error: Contenu protégé !!